Bienvenue sur notre nouveau site.

Tél. : 04 90 88 44 75
logo-armonydevivre.fr
Tél. : 04 90 88 44 75
0
» » SOLAIRE
SOLAIRE

Dès que le printemps et été  arrive, les terrasses, pelouses, jardins, plages ou même bancs publics s’emplissent instantanément car bien sûr  le soleil est indispensable à notre vie car  il booste,dynamise notre moral et permet à l'organisme de synthétiser la vitamine D qui participe à la consolidation de notre structure osseuse, car sans ce soleil, nos os seraient incapables de fixer le calcium. Le soleil favorise aussi la sécrétion de la mélatonine, hormone du bien-être, mais le revers de la médaille est sévère lors d'une prolongation  exagerée et chacun le sait, protéger sa peau des effets néfastes du soleil  est primordial surtout quand les températures se mettent à grimper ! Coups de soleil, vieillissement prématuré ou encore risques de cancer :   les conséquences d’une mauvaise exposition sont nombreuses  et doivent être prises au sérieux. Pour s’en protéger correctement, il est donc indispensable de comprendre les effets du soleil  et d’adopter les bonnes pratiques.
La partie la plus dangereuse du rayonnement solaire est filtrée par l'atmosphère. Deux tiers de ce rayonnement parvient sur la Terre. Les rayonnements cosmiques, les rayons gamma, les rayons X et les UVC incompatibles
 avec la vie n'atteignent pas sa surface. Les rayonnements qui parviennent jusqu'à nous (UVB, UVA, rayonnement visible et infrarouges) influent sur l'organisme.
Que sont les ultraviolets et quels sont leurs effets ?
- Les UVB pénètrent dans la peau et s’arrêtent au niveau des couches supérieures: l'épiderme.
- Les UVA pénètrent beaucoup plus loin et vont jusque dans les couches plus profondes de la peau c’est-à-dire : le derme.
- Le bronzage et les coups de soleil sont dus aux UVB alors que les UVA vont pigmenter et altérer directement la peau de manière profonde et irréversible. Que ce soit les UVA ou UVB, dans tous les cas, ils provoquent une action destructrice au niveau de la peau en induisant des lésions cellulaires qui vont être responsables d’un vieillissement prématuré de la peau
 et de cancers cutanés. Mais la peau n’est pas la seule atteinte puisque une atteinte du système immunitaire se produit également dû à la production de radicaux libres qui vont gêner la réponse immunitaire. 

Comment se proteger
Préparer sa peau avant une exposition au soleil
S’il existe des soins solaires pour une exposition immédiate au soleil, il existe aussi des soins et des compléments alimentaires pour bien préparer sa peau. Une peau bien préparée en amont réagira de manière plus adéquate
 face au soleil, et obtiendra un hâle plus harmonieux et durable.

Il faut se protéger dès que l’indice UV est supérieur à 3, c’est ce qui est indiqué sur toutes les applications météo ou bien lors des bulletins télévisuels de météo.
- Ne pas s’exposer entre 12h et 16h et se mettre le plus possible à l’abri du soleil : la toast-attitude est trop dangereuse !
- Porter des vêtements les plus couvrants possibles, un chapeau à bord large, des lunettes de soleil avec une monture enveloppante. Ces lunettes doivent être marquage CE et 100 % UV.
- Ne jamais exposer un enfant de moins de 2 ans au soleil.
Si le type d’exposition a son importance, il faut noter que chaque personne réagit différemment selon les types de peau aux rayons U.V 
Il existe 6 phototypes déterminés en fonction de la carnation, de la couleur des cheveux, de la présence ou non d'éphélides
 (taches de rousseur), de la capacité de l'individu à être victime de coups de soleil ou au contraire sa capacité à déclencher un bronzage.
Phototype I : peau laiteuse (rousse), brûle toujours, ne bronze jamais, très nombreuses taches de rousseur.
Phototype II : peau claire, brûle toujours, peut acquérir un léger hâle, nombreuses taches de rousseur.
Phototype III : peau claire à mate, brûle fréquemment, bronze toujours (bronzage clair à moyen), possibles taches de rousseur.
Phototype IV : peau mate, brûle rarement, bronze toujours (bronzage foncé), pas de taches de rousseur.
Phototype V : peau brune, ne brûle jamais, bronze toujours (bronzage très foncé), pas de taches de rousseur.
Phototype VI : peau noire, ne brûle jamais, pas de taches de rousseur.
Plus votre phototype est clair (phototype III et surtout I et II), plus vous devez utiliser un photoprotecteur élevé.
Comment agissent les crèmes solaires ?
Les produits de photoprotection ont pour mission de filtrer à la fois les UVB et les UVA, avec un bon équilibre entre les deux. Leur pouvoir filtrant est défini par un indice de protection, le SPF (Sun Protection Factor). 
Ce SPF doit être choisi en fonction du phototype et de l'intensité du rayonnement solaire (mer, montagne…).

SPF 6 = protection faible
SPF 15 = protection moyenne
SPF 30 = haute protection
SPF 50+ = très haute protection

Dans tous les cas, il faut veiller à s'hydrater en quantité suffisante au fil de la journée et réhydrater sa peau après l'exposition solaire

Filtrer par

Vue :