Bienvenue sur notre nouveau site.

Tél. : 04 90 88 44 75
logo-armonydevivre.fr
Tél. : 04 90 88 44 75
0
» PLANTES MEDICINALES

PLANTES MEDICINALES



 

Questions fréquemment posées
FRENE
FRENE

FRENE

BOURGEON NOIR - Fraxinus excelsior - OLEACEES
 

DESCRIPTION DE LA PLANTE

Grand arbre pouvant atteindre une trentaine de mètres, à tronc droit dont Fécorce est lisse et grisâtre.

FEUILLE

Les feuilles sont opposées. Elles comprennent 9 à 15 folioles ovales lancéolées, subsessiles, dentées.

Fleur

Fleurs brunâtres, groupées en panicules latérales, apparaissent en avril - mai, avant les feuilles. Elles sont très réduites : 2 étamines et le pistil à stigmate bifide.

Fruit

Le fruit est une samare pendante, aplatie, coriace, prolongée en une aile latérale et ne renfermant qu'une graine.

Terroir

Il est spontané en France sauf en région méditerranéenne. Son habitat est dans les bois et au bord des cours d'eau. On le trouve également dans toute l'Europe, l'Afrique septentrionale, l'Asie occidentale.

HERBORISTERIE

Aspect de la Plante Sèche

Elle est surtout constituée par les folioles mondées, enroulées et cassantes après dessiccation. Ces folioles, subsessiles ou brièvement pétiolées sont oblongues lancéolées, un peu inégales à la base, acuminées au sommet, bordées de dents fines et aiguës dans les 3/4 supérieurs.
La coloration est vert foncé sur la face supérieure, vert grisâtre sur la face inférieure qui présente des nervures blanchâtres saillantes.

  • Odeur: faible.
  • Saveur : légèrement astringente et faiblement amere.

PHYTOTHERAPIE

Parties utilisées

La feuille

L'écorce

Récolte

L'écorce au printemps

La feuille en été

PRINCIPES ACTIFS MAJEURS

Feuille

 

  •     Matières minérales
  •    Mannhol abondant
  •    Pigments ûavoniques
  •    Hétémsides coumarmiques (faible quantité)
  •    Tanins catéehiques et galhques
     


Propriétés essentielles

Feuille

  •     Asti rhumatismale
  •     Anti inflammatoire
  •    Diurétique
  •    Laxatif
     

Ecorce

  •  Astringent et tonique général

 

 

Attention
Les feuilles de frêne élevé sont peu falsifiées ; toutefois, on a signalé leur substitution par les feuilles de frêne à manne dont l'amertume les rend impropres à la consommation.
Les feuilles de frêne à manne comportent 5 à 9 folioles ovales plus larges que celles du frêne commun, leur saveur est très amère.

Utilisations

Alimentaire
Confection d'une boisson, la frênette, obtenue par la fermentation d'une décoction de feuilles. C'est une boisson rafraîchissante et bue fraîche, elle désaltère bien.

HOMEOPATHIE: Froxinus (americanus)

  •    Remède de fibrome, de prolapsus de l'utérus.
  •    Malade ; sensation de chaleur sur le sommet de la tête, déprimé, agité nerveux anxieux. Sensation de pesanteur dans le bas-ventre.

MEDECINE CHINOISE

  •     Calme et disperse la fonction C/IG
  •     Calme et disperse la fonction RP/E
  •    Calme et disperse k fonction P/GI
  •    Stimule et tonifie la fonction R/V.


 

OLIVIER
OLIVIER

OLIVIER

Olea europaea - OLEACEES

 

DESCRIPTION DE LA PLANTE

Arbrisseau ou arbre de 2 à 10m de haut, à tronc tortueux
rameux répandu dans tout  le  pourtour
méditerranéen.  Arbre  pouvant   devenir très vieux (plusieurs siècle)

FEUILLE

Les  rameaux portent des feuilles opposées, entieres, simples,   allongées,  courtement pétiolées, coriaces, vert grisâtre à la partie supérieure, blanchâtre à la partie inférieure. Leurs bords sont roulés en dessous.

Fleur

Elles sont blanches, petites en grappe à l'aisselle des feuilles. Floraison d'avril à juin.

Fruit

C'est une drupe ovoïde, verte puis rougeâtre et pourpre-noirâtre à maturité, dont le noyau fusiforme très dur, renferme une graine.

 

  • Odeur: Très faible.
  • Saveur :Franchement très amère.

Terroir

Spontané dans la garrigue méditerranéenne, il se rencontre jusque dans la Drôme, L’Ardèche, en Corse, et dans toute la région méditerranéenne d'Europe, d'Asie et d'Afrique.
L'olivier est très cultivé tout autour de la Méditerranée. Sa limite de culture correspond à la limite de la zone méditerranéenne.

HERBORISTERIE

Aspect de la Plante Sèche

On utilise la feuille. La coupe montre un aspect de tissus effiloché.
Le bord de la feuille est vraiment roulé en dessous. Cuticule vert-foncé brillante sur le dessus, le dessous est blanchâtre avec un aspect de mousse synthétique brillante, Cassure difficile.

PHYTOTHERAPIE

Parties utilisées

  • Feuilles
  • Ecorce
  • Fruits
  • Huile

Récolte

Fruit : d'octobre à novembre.
Suivant les variétés : les olives vertes sont ramassées avant les noires qui constituent des
fruits plus mûrs. Les variétés cueillies en vert sont différentes de celles cueillies mûres, noires

PRINCIPES ACTIFS MAJEURS

Feuille

  •     Pigments flavoniques
  •     Choline
  •     Dérivés triterpéniques abondants
  •    Hétérosides amers (oléoropine et oleuroproside).

Fruit

  • Huile (Vit. E, acides gras insaturés) dont 75% d'acide oléique
  •    Glycérides oléiques.

Propriétés essentielles

 

 

 

Feuille

 

  •    Hypotenseur léger
  •    Vasodilatateur périphérique
  •   Hypoglycémiant
  •     Diurétique (cystites).

Huile

  •  Laxative
  •  Cholérétique
  •  Protecteur cardio-vasculaire (régime  crétois) : équilibre le taux de graisse dans le sang
  •  Adoucissante (usage externe).

 

Propriétés essentielles

Alimentaire

Fruit ; en alimentation après traitement en solution diluée de soude, étant donné leur
amertume ou confit de façon plus naturelle : sel, eau, et aromates.
Huile : huile de table (la meilleure étant l'huile obtenue par première pression à froid).

Cosmétologie

Huile officinale en usage interne et externe.
Huile en savonnerie et cosmétologie

Tourteaux

Faits des résidus d'extraction de l'huile, pour l'alimentation du bétail.

Résidus

Comme engrais agricoles, car riches en protides.
 

Recette

Pour foie et vésicule biliaire, prendre le matin, une cuillerée à soupe d'huile additionnée
d'un jus de citron.

 

MEDECINE CHINOISE   

  •     Calme et disperse la fonction RP/E


 

ROMARIN
ROMARIN

ROMARIN

Rosmarinus officinalis - LAMIACEES (LABIEES)

 

DESCRIPTION DE LA PLANTE

Arbrisseau toufiu de 1 à 2 m, toujours vert, très rameux.

FEUILLE

Les feuilles opposées, sont linéaires, coriaces, à bords repliés en dessous, d'un vert foncé et chagriné sur la face supérieure, blanchâtres   et   tomenteuses   sur   la face inférieure.

Fleur

Les fleurs qui s'épanouissent presque toute l'année et tout particulièrement l'hiver, sont  groupées  en  grappes  axillaires ou terminales. La corolle bleu-pâle ou lilas-clair, possède 2 lèvres bien marquées, la supérieure à 2 lobes, l'inférieure à 3 lobes.
Il n'y a que 2 étamines dont une seule loge est fertile.

Fruit

Le fruit est un tétrakène brun et luisant.

Odeur et saveur : fortement aromatiques.
IL existe de nombreux poils tecteurs sur L’épiderme inférieur, des poils sécréteurs sur les 2 épidémies.

Terroir

Tout le bassin méditerranéen.

HERBORISTERIE

Aspect de la Plante Sèche

Les feuilles pouvant atteindre 3 cm de long et 4 mm de large sont étroitement lancéolées, acaules, coriaces et friables. Le bord est roulé vers le bas. Les jeunes feuilles sont pubescentes sur la face supérieure alors que les plus âgées sont glabres. Elles sont ridées et striées en raison d'une nervure médiane enfoncée, en revanche très proéminentes sur la face inférieure, recouverte
d'une pubescences blanche, dense.

 

  • Odeur: très aromatique, presque camphrée, rappelant un peu l'encens.
  • Saveur :âpre et aromatique, amère, un peu piquante
     

PHYTOTHERAPIE

Parties utilisées

Sommités fleuries.

Récolte

Toute l'année, si fleuri.

 

Le Romarin en gémmothérapie pour en savoir plus

 

PRINCIPES ACTIFS MAJEURS

 

  •     Huile essentielle (1 à 2 %) à plusieurs constituants dont le bornéol, le cinéole, le camphène et le camphre en plus ou moins grande proportion suivant le cultivar
  •     Pigments flavoniques et flavonoïdes
  •     Acide rosmarinique
  •     1 principe amer (carnosol)
  •    Tanins.

Propriétés essentielles

  •     Stimulant aromatique (essence) général. Stimule la circulation cérébrale et améliore laconcentration et la mémoire
  •     Gholagogue. Cholérétique, Diurétique
  •     Emménagogue
  •     Astringent
  •     Hypertenseur
  •     Fortifiant accélérant la convalescence (stress, maladie chronique).

En usage externe

  •     Cicatrisant - analgésique et revitalisant (surtout en huile essentielle)
  •     Antiseptique
  •     En friction, sur les rhumatismes ou dans l'eau du bain pour augmenter la tonicité
  •     Excitant du cuir chevelu en stimulant son irrigation et favorise la pousse et la repousse des cheveux.

Le Romarin fait partie des espèces vulnéraires

  •     C'est un aromatisant dans l'huile de Jusquiame composée.
  •     Au XVIIeme siècle, l'alcoolat de Romarin a été célèbre sous le nom de Eau de la Reine de Hongrie pour guérir la paralysie et la goutte.

 

Autres utilisations

Alimentaire

C'est une épice.

AROMATHERAPIE: HE ROMARIN

  •    Anti-catarrhale, expectorante, anti-infectieuse, bactéricide, fongicide
  •     Remède de l'otite, sinusite, bronchite, sclérose en plaque, cystite, enterocolite
  •     Tonique général, psychique et cardiaque mais voir les spécificités de chaque HE de Romarin suivant la composante dominante.

MEDECINE CHINOISE

  •     Régule la fonction C/IG.
  •     Stimule et tonifie les fonctions F/VB et P/QI
  •    Calme et disperse la fonction R/V.