Bienvenue sur notre nouveau site.

Tél. : 04 90 88 44 75
logo-armonydevivre.fr
Tél. : 04 90 88 44 75
0
» » » Jambes lourdes Varices,Hémoroîdes
Jambes lourdes Varices,Hémoroîdes
Jambes lourdes Varices,Hémoroîdes

JAMBES LOURDES

Les varices sont des veines dilatées dues à une mauvaise circulation du sang et qui sont localisées surtout sur les jambes et les cuisses.
Parfois elles s'accompagnent de sensations d'inconfort et de lourdeur des jambes à cause de la stagnation du sang dans les membres inférieurs...
Le syndrome des jambes lourdes fait partie des maladies de dysfonctionnement veineux. Autrement dit, le retour veineux, partant des organes vers le cœur,
 n’est plus assuré convenablement par les 3 mécanismes responsables, entre autres l’action de la plante des pieds en marche, la contraction des muscles du mollet et la présence de valvules dans les veines. Le sang stagne au niveau des jambes, engendrant des sensations de lourdeurs à ce niveau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cause de la sensation de jambes lourdes

La distance parcourue par le sang entre les pieds et le cœur est de 1,50 m. Lorsque les pieds sont à plats sur le sol,
la pression de cette posture évacue le sang vers le haut et en se contractant les muscles des jambes malaxant les parois des vaisseaux sanguins en l’occurrence
les veines. Or à l’intérieur de celles-ci, les valvules antireflux se libèrent pour que le sang puisse remonter et se referment aussitôt pour qu’il ne revienne pas
 à cause de la pesanteur. Par conséquent les veines perdent de leur élasticité et cause l’insuffisance veineuse. Ce manque de tonicité laisse certaines substances  liquides d’origine organique et provoque l’apparition d’un œdème. Comme les valvules n’arrivent plus à assumer leur rôle,le sang rempli de toxines et de CO2 s’agglutine dans les veines et les dilatent entraînant parfois les varices. Celles-ci sont reconnaissables par leur couleur brune au niveau des jambes et des chevilles.

Les flavonoïdes veinotoniques

Certaines plantes contiennent des molécules actives appelées flavonoïdes
Ces végétaux veinotoniques protègent l’appareil vasculaire grâce à la présence de la vitamine PP qu’ils renferment.
A vrai dire, les plantes veinotoniques permettent de réduire la perméabilité des veines capillaires et accroissent la résistance de leurs parois.
 En outre, les flavonoïdes possèdent plusieurs bienfaits pour apaiser les jambes lourdes :

  •    anti-radicaux libres
  •    anti-œdémateux
  •    anti-inflammatoire.

 Plantes médicinales qui ont prouvé leur efficacité en phytothérapie dans le traitement des jambes lourdes
 

  •      L’hamamélis
  •    Cassis
  •    le fragon appelé aussi Petit-houx 
  •     le marron d’Inde
  •     le mélilot
  •     la myrtille
  •     la vigne rouge

    Notre dossier a télécharger ci dessous sur les jambes lourdes

Troubles de la circulation sanguine dossier comment soulager les jambes lourdes

 

LES HEMOROIDES



Les hémorroïdes constituent une des maladies les plus fréquentes du monde occidental. Douleurs, irritations, saignements… Un adulte sur 3 souffrirait d'hémorroïdes. Les hémorroïdes sont une dilatation des veines de la zone anale (anus et rectum)  et du tissu les entourant, un phénomène semblable aux varices qui peuvent apparaître sur les jambes.
Les "hémorroïdes" ne sont pas toujours une maladie ! A l'état normal, ce sont des formations veineuses qui sont indolores.
 Les problèmes apparaissent lorsque survient une crise hémorroïdaire, causée par une dilatation anormale de ces veines.
 Ces vaisseaux peuvent alors s'extérioriser pour former une "boule" au niveau de l'anus


En cas de crise hémorroïdaire, ces petits vaisseaux se dilatent, enflent, et des caillots de sang peuvent se former à l'intérieur. Les hémorroïdes dilatées peuvent être :

  •     Internes, c'est-à-dire qu'elles sont situées avant le muscle de l'anus, à l'intérieur du corps.
  •     Externes, visibles et palpables à l'extérieur de l'anus (sur le pourtour de l’anus).
     


 Causes des hémorroïdes

  •  L'insuffisance cardiaque
  •   Constipation et mauvaises habitudes rester trop de temps aux toilettes ou effectuer un trop grand effort comprime les veines hémorroïdales.
  •   La vie sédentaire, la position assise ou debout prolongée
  •   Les graves cas de diarrhée peuvent aussi provoquer des hémorroïdes, en raison de l’irritation.
  •   l'hypertension au niveau veineux
  •   Les troubles du transit intestinal (constipation, diarrhée, prise de laxatifs irritants) qui entraînent des efforts de poussée répétés et des érosions des muqueuses
  •    Facteurs héréditaires Si vos parents ou grands-parents souffraient de varices, il est très probable que vous en souffriez aussi
  •    La grossesse surtout pendant les dernières semaines, est l’une des causes les plus fréquentes de l’apparition d’hémorroïdes chez les femmes
  •   puisque plus la grossesse avance, plus la pression augmente sur les veines de la zone, en rendant difficile la circulation sanguine.
  •   Etre trop de temps debout ou charger trop de poids peut favoriser l’apparition d’hémorroïdes.


Symptômes des hémorroïdes

La démangeaison, l’irritation, les saignements pendant ou après les selles constituent le trio de symptômes habituel des hémorroïdes
 

  •     Sensation de brûlure, de démangeaison ou d'inconfort dans la région anale.
  •    Saignement et légère douleur au moment de la défécation.
  •    Sensation que l'intérieur du rectum est enflé.
  •    Suintement de mucus par l’anus.
  •    Sortie par l’anus de protubérances sensibles (seulement dans le cas d’hémorroïdes internes du 2e, 3e ou 4e degré).


Mesures préventives de base

Alimentation

  • Augmenter graduellement la quantité de fibres dans son alimentation. Il s’agit de la meilleure prévention possible. Les fruits et les légumes, les céréales et les pains de grains entiers sont d’excellentes sources de fibres. Il est préférable de les intégrer graduellement à l’alimentation. Les fibres ramollissent les selles et augmentent leur volume, ce qui facilite leur expulsion en douceur.Remarque. Il faut être patient : l’amélioration se produit en quelques semaines.
  • L’alimentation : alcool, épices, café, thé, tabac sont les alliés de vos hémorroïdes
  • Boire suffisamment d’eau et d’autres liquides durant le jour.
  • Prendre le temps de manger le matin. L’intestin a le réflexe de se vider après les repas, surtout après le petit-déjeuner.
     

Exercice physique régulier

  •    Une vingtaine de minutes de marche par jour à bonne allure permettent de stimuler le transit intestinal
  •    Ne pas rester assis de longues heures. Si l’on ne peut faire autrement, se lever à l’occasion, pour 1 ou 2 minutes.
  • Hygiène intestinale
  •    Aller à la selle régulièrement. Ne pas retarder le moment de déféquer si le besoin se fait sentir. Plus on attend, plus les selles deviennent sèches et dures. Au moment de la défécation, éviter de forcer en retenant son souffle.
  •    Ne pas rester assis sur le siège de la toilette plus longtemps qu'il ne le faut (éviter d'y lire). Dans cette position, les muscles de l’anus sont relâchés, entraînant un afflux de sang.
     

 
Mesures pour prévenir les récidives

Les plantes médicinales suivantes ont su montrer une efficacité contre les hémorroïdes :

  • Si nécessaire, prendre des suppléments de fibres, comme le psyllium
  • L'hamamélis,
  •  la camomille vraie
  •  le marronnier d'Inde

Le diagnostic des hémorroïdes se fait par un médecin.

 

Filtrer par

Vue :
GEMMOTHERAPIE CITRONNIER 40 ml  BIO
PHYTO GEM CITRONNIER intervient dans la circulation veineuse et la fluidité du sang. Il agit comme fluidifiant sanguin particulièrement au niveau veineux, dans les varices
17.95  €
PHYTO GEM SORBIER 40 ml
Phyto gem Sorbier pour lutter contre les problèmes de bourdonnements d'oreilles (acouphènes)les jambes lourdes et pieds gonflés, Combat les états congestifs.
18.20  €